Voilà enfin le pas à pas pour faire des boutons en Fimo (ou une autre pâte polymère).

Comme je ne suis pas très outillée, tout ce que je vais utiliser pour faire des boutons je le trouve dans ma cuisine, et vous aussi normalement.

Le matériel :

DSCF2112

- un peu de pâte Fimo (pour cette réalisation j'ai un pain de rose et un de blanc)

- un couteau pointu

- un cure-dent

- un verre ou un rouleau à pâte en plastique

- du cellophane (comme je n'en n'ai pas puisque je n'en n'utilise pas, je prends celui qui est sur les barquettes de fruits et légumes ou alors on peu prendre la doublure du papier du boucher/fromager s'il est propre. On peut aussi faire un gentil sourire à son boucher et lui en demander un neuf. Il y en a un plié sur la photo)

- du papier d'alu

- un emporte pièce (je prends des bouchons de déo de maison ou de parfum. On peut aussi prendre un bouchon de bouteille PET. Pour l'étoile, elle vient de la pâte à modeler de mes enfants...)

- du papier de verre (effectivement il n'y en a pas dans une cuisine) (facultatif)

- une planche à découper en verre (facultatif)

Réalisation :

Pour cette réalisation je vais faire un bouton rose pastel. Je mélange donc du rose "pink" et du blanc, et j'obtiens la couleur désirée.

DSCF2096

Je mets le cellophane sur mon plan de travail et j'étale ma boule de Fimo avec un verre. Sur la photo je n'ai pas pris de "tuteur" pour faire la pâte plate régulièrement. Normalement j'utilise les "tuteurs" que j'utilise pour abaisser la pâte pour les biscuits (pour les françaises : les petits gâteaux). On peut aussi utiliser des aiguilles à tricoter. Ah c'est compliqué à expliquer avec des mots, je vous ferai une photo...

DSCF2097

Puis je replie le cellophane sur la pâte et j'utilise un bouchon pour former des ronds.

DSCF2098

DSCF2099

J'enlève le trop de pâte (et avec je fais un coeur - mais ça je vous expliquerais une prochaine fois si vous insistez, hihihi), et je mets le tout au frigo si j'ai temps (ou si je reprends le travail le lendemain) ou au congélateur si je suis "pressée". On fait cette étape parce qu'à ce stade la pâte est très molle et elle se déforme facilement, ...et on va y faire des trous.... Donc mieux vaut prévenir parce qu'on ne pourra pas guérir!

DSCF2102

Voilà, 20 min sont passées, Je peux sortir mon travail du congel. Je décolle délicatement un bouton (je m'aide du papier cellophane - à ce moment vous comprendrez bien sa grande utilité) et avec un doigt je lisse légèrement le pourtour pour effacer les irrégularités que l'on peut voir ci-dessous.

DSCF2103

Puis à l'aide du cure-dent je perce deux petits trous.

DSCF2109

Je retourne le bouton et je perce de l'autre côté. Je mets mon doigt dessous pour bien sentir la pointe du cure-dent. Je ne l'enfonce pas trop sinon le trou sera trop gros. On peut aussi utiliser une aiguille à laine. L'important c'est de bien garder en tête qu'après on devra faire passer une aiguille à travers ces trous. Donc pas trop petit, ni trop gros et identique des deux côtés.

DSCF2110

(oui je sais le bouton n'es pas lisse dessous, c'est à cause du cellophane. ça n'arrive presque pas avec le "papier de boucher").

On peut passer à la cuisson. Four préchauffé à 130°, cuisson entre 20 et 30 min(selon la grosseur des boutons), sur du papier d'alu. Je vais faire une photo explicative.

Quand le temps est passé, on arrête le four et on ouvre la porte pour laisser refroidir.

Quand c'est froid les boutons sont solides. On peut, si besoin, donner un petit coup au papier de verre, sous l'eau, afin d'enlever les dernières petites irrégularités (il n'y a pas de photo parce que je manque cruellement d'un 3ème bras...). En général, si on a bien lissé son travail avant la cuisson, il n'y a pas besoin de faire cette étape.

DSCF2108

Maintenant vous pouvez soit utiliser votre bouton comme ça, soit le vernir. Il existe du verni mat ou brillant.

Et voilà le travail....

DSCF2113